Les bains thermaux

On considère comme une des particularités de Budapest le fait que c’est est la seule métropole du monde aussi riche en eau thermale. Le débit journalier des bains thermaux est de 70 millions de litres. L’eau jailli de 118 sources et puits naturels à une température allant de 21 à 78 °C. Les Romains occupant les territoires situés à l’ouest du Danube fondèrent à cet endroit leurs sièges, Aquincum entre autres, parce qu’ils avaient découvert les vertus curatives de ces eaux.

A Óbuda, on peut admirer les ruines d’immenses thermes. Sous la domination turque (1541-1686) de nombreux bains furent construits pour l’hygiène et pour les cures. Dans certains bains, quelques locaux construits par les Turcs se sont conservés jusqu’à nos jours. Budapest devint station thermale au 20ème siècle. Dans les années 20, la politique de la ville en fit l’axe principal des développements touristiques. Le titre de « station thermale » fut accordé à la ville officiellement en 1934.

Bain Széchenyi (XIVème arr. Állatkerti körút 11.)

bains thermaux

C’est un des plus grands complexe thermal d’Europe. C’est le seul bain ancien toujours ouvert de Pest. Une atmosphère particulière et impressionnante du bâtiment, construit en deux étapes, en 1913 (bain thermal) et 1927 (piscine), est ressentie.Une atmosphère particulière et impressionnante du bâtiment, construit en deux étapes, en 1913 (bain thermal) et 1927 (piscine), est ressentie. En hiver comme en été, trois bassins sont ouverts, dont l’un est un bassin d’agrément. A l’intérieur, le bain dispose de plus dix bassins et il assure des traitements curatifs. L’architecture spacieuse et clair des halles des bassins, reflète le style romain. Dans les bains en baignoire, on reconnaît la culture grecque. On y trouve aussi l’influence des bains de culture nordique (étuves, bbassins de plongeon, saunas). Outre les sources naturelles, le bain utilise également l’eau thermale de 74°C jaillissant d’un puits artésien profond de 970 m, foré dans les années 1870.Beaucoup de guides publient des photos présentant une particularité du bain : des hommes jouant aux échecs dans l’eau fumante (même en hiver).

Température des eaux de 20 à 38 °C pour les piscines, bassins d’agrément et bains thermaux de plein air et des 12 bassins d’eau thermale à l’intérieur.

 

Bain Gellért (XIème arr. Kelenhegyi út 4.)

bain_gellert

Au moyen âge un hôpital, à l’époque de la domination turque, un bain s’installa au pied de la montagne Gellért. Le Bain et Hôtel Gellért d’aujourd’hui fut construit en 1918, puis il fut élargi, en 1927 d’un bassin à vagues artificielles et en 1934 d’un bain bouillonnant.C’est le plus beau bain de Budapest où l’on peut admirer l’intérieur « Art Nouveau » original : les mosaïques en couleur, les colonnes en marbre, les vitraux et les statues. Le Bain Gellért se fit connaître très tôt avec des températures d’eau entre 26 à 38 °C dans des bassins intérieurs et en plein air (bassin à vagues artificielles, bains thermaux, bassin pour enfants, piscine couverte et bain bouillonnant, 9 bassins d’eau thermale).

 

Bain thermal Rudas (Ier arr. Döbrentei tér 9.)

bain_de_rudasLe bain, construit sur la bande étroite entre la montagne Gellért et le Danube a, outre sa situation favorable, des locaux construits à l’époque des Turcs.Sous la coupole d’un diamètre de 10 m, soutenu par 8 colonnes, se trouve un bassin de forme octogonale. Températures des eaux : 16 à 42 °C. Bassins : piscine, six bassins d’eau thermale.

 

Tel. : 09.53.39.29.87
Port. : 06.32.91.60.58
Fax. : 09.58.39.29.87
E-mail : contact@dentalpaca.com
18 Rue de la Prud'homie
83110 SANARY SUR MER